Benito Cereno (1969)

81136303

 

 

 

 

"Roullet se garde bien de répondre en clair. Il suspend toute interprétation trop nette, comme il arrête le jeu de ses comédiens en deçà du moment où il dirait trop. Il n'y a de place que pour l'essentiel... gestes d'autant plus chargés de sens qu'ils sont réduits, Ils nous envoûtent à notre tour." Jean-Louis Bory, le Nouvel Observateur

"A ce très haut niveau d'un cinéma conçu comme une véritable révélation, il n'est plus nécessaire de chercher de modèles, ni de références, l'homme qui le pratique est assez grand pour trouver seul sa voie." Guy Braucourt, Combat

"Nature extraordinaire de cette œuvre : vraie à son origine historique, vraie dans sa réalisation, vraie encore et surtout, mais d'une manière plus subtile, transposée, décalée dans son écriture et sa lecture... Rêvons-nous, lisons-nous en couleur?... l'Eastmancolor de Benito Cereno s'estompe au profit d'une luminosité autre, d'une vivacité différente : celle de la vie intérieure." Claude Mauriac, le Figaro littéraire